© 2014 by Cabinet A3C CONSEIL.  Tous droits réservés

  • Google Metallic
  • s-linkedin

Présentation du cabinet                         Nos missions                       Votre métier                                       Entreprendre                    Contact

Notre équipe                                               Expertise comptable            Artisants / Commercants                                                                 Devis

La vie du Cabinet                                        Social et Paie                         Agriculteurs

Nous rejoindre                                            Juridique et Fiscal                 Professions libérales

                                                                       Gestion et Pilotage               Associations

                                                                       Patrimoine                             PME

Inscrite au tableau de l'ordre de la région Picardie-Ardennes

Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu est mis en place au 1er janvier 2018. Il prend la forme d’une retenue à la source effectuée par le débiteur lors du paiement des salaires et revenus assimilés et d'un acompte acquitté par le contribuable pour les bénéfices professionnels, les revenus fonciers et les pensions alimentaires.

L’administration fiscale calcule pour chaque foyer fiscal le taux du prélèvement.

Un taux proportionnel peut s'appliquer notamment lorsque le débiteur ne dispose pas d’un taux calculé par l’administration fiscale ou sur option du contribuable.

Au titre des revenus de l’année de 2017, il est créé un crédit d'impôt exceptionnel de « modernisation du recouvrement ».

REVENUS CONCERNÉS ET FORME DU PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE

Le prélèvement s'applique sous forme de retenue à la source effectuée par le débiteur lors du paiement des revenus pour les revenus soumis à l'impôt sur le revenu suivant les règles applicables aux salaires, aux pensions ou aux rentes viagères à titre gratuit. Sont ainsi concernés par la retenue à la source :

  • les traitements et salaires,

  • les pensions de retraite,

  • les allocations de chômage,

  • les indemnités journalières maladie,

  • les indemnités de licenciement, pour leur partie imposable.

Le prélèvement s'appliquera sous forme d'acomptes acquittés par le contribuable pour les revenus suivants :

  • les  bénéfices industriels et commerciaux,

  • les bénéfices agricoles,

  • les bénéfices non commerciaux,

  • les revenus fonciers,

  • les rentes viagères à titre onéreux,

  • les pensions alimentaires,

  • les revenus de source étrangère imposables en France suivant les règles applicables aux salaires, aux pensions ou aux rentes viagères.

2017 : UNE ANNEE DE TRANSITION

Un crédit d'impôt « modernisation du recouvrement » (CIMR) égal au montant de l’impôt sur le revenu dû au titre de l’année 2017 est créé pour éviter qu'en 2018, les contribuables paient à la fois le prélèvement et les impôts dus au titre de leurs revenus de 2017.

Seuls les revenus non exceptionnels entrant dans le champ du prélèvement perçus ou réalisés en 2017, donnent lieu au crédit d’impôt « modernisation du recouvrement ».

Impôt sur le revenu : Prélèvement à la source, les premières précisions